Le projet

Pourquoi et comment les Fagnes ?

 

En 2010 j’avais eu l’occasion de randonner durant 4 jours dans la région de Malmedy et sur le plateau des Fagnes. Emerveillé par cette belle nature, riche en faune et en flore. Je me rendis aussi compte du potentiel culturel de cette région.

C’est pourquoi, comme personne n’envisageait la relève pour l’organisation du séjour 2013, j’ai proposé à notre nouveau président d’assurer cette tâche.

 Une première approche dans ce but se fit durant le mois de septembre 2012.

Les tâches étaient multiples, la plus urgente fut de trouver un hébergement digne de nos chers MdM en tenant compte de leur âge (par exemple pas de lits superposés comme dans l’auberge de jeunesse de Malmedy) mais offrant un confort certain pour un prix raisonnable.

Ma décision fut prise de vous loger à Butgenbach-Worriken.

Ce centre de vacances créé par le MOC (mouvement ouvrier chrétien), fut repris ensuite par l’Adeps et est actuellement géré par la communauté germanophone.

Il se situe en bordure du lac de Butgenbach.

Le logement étant défini, il fallait commencer à repérer des promenades à la hauteur des espérances des marcheurs, c’est-à-dire de difficulté faible ou moyenne et d’intérêt paysager reconnu.

Divers contacts furent aussi établis pour organiser un programme culturel ( Il faut bien sur entendre culturel au sens large du terme) afin d’essayer de contenter le maximum de gens.

Le retour de cette première approche fut très enthousiaste mais aussi très stressant car contenter tout le monde est une véritable gageure.


 Début novembre Luc Bernard, faisant partie du groupe, me proposa de servir de guide nature pour certaines balades dans les Fagnes. Malgré ses propositions des plus constructives, Luc s’est vu contraint de se désister pour ce voyage pour des raisons personnelles.

 

En novembre 2012 j’ai logé deux nuits au centre Worriken afin de m’assurer de sa fiabilité. La qualité du petit déjeuner, du repas du soir, de l’accueil furent conformes à mes attentes.

En mars 2013, Anne-Françoise et moi sommes allés visiter Malmedy pour y préparer le parcours architectural. A Monschau, l’office du tourisme ne nous fut d’aucune aide mais la cité sous la neige et sans la foule nous a enchantés. 

Fin avril, je séjournerai à nouveau durant 5 jours afin de m’assurer des routes d’accès, des emplacements parking, de la durée des promenades, de leurs diverses difficultés, des endroits possibles pour les pique-niques par beau temps mais aussi par pluie battante.

Pensons à notre séjour dans le Périgord en nous disant que les Fagnes sont reconnues comme la région la plus humide de Belgique !


Gardons notre optimisme car nous savons tous qu’il y a un dieu pour les MdM.

 


Je vous dis à bientôt car il est prévu une nouvelle page d’info début mai et je reste, bien entendu, à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

 

PAUL